Vivre dans la vérité

« Le mensonge est l’offense la plus directe à la vérité. Mentir, c’est parler ou agir contre la vérité pour induire en erreur. En blessant la relation de l’homme à la vérité et au prochain, le mensonge offense la relation fondatrice de l’homme et de sa parole au Seigneur.  » écrit Dominique Antoine, moine catholique, dans son article paru sur le site de l’Homme nouveau.

Référence : Article du moine Dominique Antoine, moine catholique, Ne pas vivre dans le mensonge, paru le 5 novembre 2018 dans l’homme nouveau : Cliquer ICI pour accéder à l’article

Ainsi aux États-Unis, le mensonge est considéré comme quelque chose de très grave et a beaucoup d’importance dans la loi américaine car ils accordent une grande place à Dieu et à la religion. En mentant, on empêche la vraie parole de Dieu et les vrais messages qu’il souhaite nous transmettre. En faisant ainsi ces personnes deviennent des judas modernes et tel Ponce Pilate se lavent ensuite les mains des conséquences graves que cela entraîne … pour les autres mais aussi pour leur communauté qu’ils salissent ainsi.

Pour poursuivre ma réflexion sur le mensonge et la trahison, je pense que lorsque Jésus sur la croix a crié « Mon Dieu pourquoi m’as-tu abandonné », il se trompait. Dieu ne l’a jamais abandonné car sa mémoire perdure depuis des siècles. Ce sont les hommes qui l’ont abandonné et qui ont ainsi trahi Dieu. On dit parfois que le peuple juif a subi une malédiction suite à cette mise à mort et c’est triste car ils n’ont pas tous participé à cela. Je ne crois pas vraiment aux malédictions d’ailleurs mais parfois je pense que l’on subit simplement les conséquences de nos actes sans qu’il y ait fatalité. Peut-être se trompaient-ils simplement en niant l’existence de Jésus. Les ennuis changent parfois de camp au cours de l’histoire et j’ai toujours pensé qu’il était naturel que les juifs gardent le tombeau du Christ comme une sorte de rédemption. Les juifs sont peut-être vraiment le peuple élu de Dieu comme cela était indiqué dans l’Ancien Testament et je trouve triste l’antisémitisme.

On peut lire ces phrases dans l’Ancien testament :

« Le Créateur de toutes choses m’a donné un ordre, celui qui m’a créée a fixé ma demeure. Il m’a dit : “Viens demeurer parmi les fils de Jacob, enracine-toi dans le peuple élu.” » (Si 24, 8)

Il est aussi étonnant que les juifs accordent une si grande importance aux mères et aux femmes. C’est peut-être la seule religion qui accorde cette importance aux femmes et en tant que féministe, je pense que je ferais plus confiance aux juifs sur ce point. Je pense notamment à Pauline Bebe, première femme Rabbin de France qui est une féministe, qui soutient les femmes, parle de la contraception et de l’avortement. Elle s’insurge aussi contre tous les préjugés qu’ils soient sexistes, racistes, anti-gay… Elle accueille tout le monde, de toutes les origines, même des gens qui ne sont pas de sa religion. Et son exemple me donne l’espoir que l’on peut vivre une croyance dans la modernité.

NB : images issues de Pixabay, libre de droits

Les commentaires sont fermés.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :